Succès populaire pour les Journées suisses du digital en Valais !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

En Valais comme ailleurs en Suisse, la population a pu s’immerger ces trois derniers jours dans le monde de la digitalisation, à l’occasion des Journées suisses du digital. Plus de 300 personnes ont ainsi participé aux huit tables de discussion en ligne organisées en Valais, dans les domaines de l’éducation, de la santé, des administrations publiques, des dangers naturels, du tourisme et de l’hospitalité. Initialement prévus en présentiel, ces évènements ont été digitalisés en raison de la situation sanitaire actuelle.

 « Le passage en version online de ces évènements n’a pas empêché la tenue de débats nourris et intéressants sur les perspectives de la digitalisation dans notre société », relève Sébastien Mabillard, coordinateur des Journées suisses du digital pour le Canton du Valais. « La volonté du Canton était d’ouvrir la discussion avec la population et de, finalement, démocratiser la digitalisation ». Force est de constater que le bilan, à l’issue des huit tables de discussion, est très positif. « Modestement, en ouvrant le dialogue en toute transparence, ces manifestations ont permis de réduire, en partie, la fracture digitale que nous souhaitons à tout prix éviter au sein de la population ». 

 

L’être humain toujours au centre
Les participants aux huit tables de discussion ont pu échanger sur les chances et les risques de la digitalisation. Les questions liées au positionnement et au rôle de l’humain face aux technologies et aux machines ont été soulevées. La digitalisation induira de nouvelles pratiques et rendra des services appréciables, notamment pour les tâches rébarbatives. Mais l’être humain restera au centre de l’action, que ce soit pour prendre les décisions finales. Le fait de comprendre le fonctionnement des différentes technologies permettra à la population et aux spécialistes (enseignants, géologues, professionnels de santé, responsables touristiques ou politiciens…) de mieux expliquer les avantages d’une société davantage digitalisée. 

La protection des données reste également essentielle pour gagner la confiance de la population dans ces nouvelles technologies. « Nous sentons que la population a l’envie de participer à l’effort de digitalisation proposé par le canton. Mais il faut pour cela un maximum de transparence », selon Sébastien Mabillard. 

 

500 activités au niveau suisse
Au niveau suisse, les participants ont eu le choix entre plus de 500 activités gratuites. Pour la quatrième année consécutive, les Journées suisses du digital ont été organisées à l’échelle nationale par digitalswitzerland, en collaboration avec plus de 100 partenaires. Plus de 80’000 personnes ont répondu à l’invitation en participant en ligne et en présentiel. Cet événement de grande envergure était axé sur les attentes des citoyens suisses par rapport à l’avenir digital. Les thèmes qui reviennent le plus souvent sont la transparence, la sécurité, la liberté et l’impact sur l’humanité. 

 

Retrouvez le « live » de Digitalswitzerland en Valais sous ce lien : https://digitaltage.swiss/fr/programm/en-direct-du-valais/

 

Crédit photo : Andrea Piacquadio / Pexels

 

Dans le même domaine

La start-up haut-valaisanne Recapp a lancé un nouvel outil appelé « töggl ». Il permet la transcription d’enregistrements audio de tous les dialectes suisses. Töggl utilise…

Source : Blog The Ark

La société autrichienne AMS s’allie à la start-up valaisanne Eyeware pour perfectionner son système de surveillance des conducteurs automobiles. Le but est de lutter…

Source : Blog The Ark

Le Grand Conseil valaisan a largement soutenu lundi le programme eConstruction, qui prévoit la digitalisation des autorisations de construire. Une évolution très attendue qui…

Source : Le Nouvelliste